Bulletin municipal 06/18

Edito

Le feu de la St Jean est une tradition typiquement catalane. Il s’agit d’une soirée de fête qui se déroule une fois par an, le 23 juin, le jour du solstice d’été.
La flamme du Canigou, symbole de la St Jean en Catalogne, est avant tout un message de fraternité et d’amour.
Le week-end précédant la fête de la St Jean, le sommet du Canigou est l’objet d’intenses activités : on y amène des bûches, fagots de sarments, ceps pour préparer un bûcher. C’est la « Trobada del Canigo » (la rencontre avec le Canigou). Cette nuit-là, il n’y a ni jeunes, ni vieux, ni spectateurs : il n’y a plus que les gardiens des traditions vivant ensemble dans le même pays et se réjouissant de ces retrouvailles. Peu importe le temps, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, la chaleur de cette rencontre est incommensurable. Puis le feu est allumé la nuit du 23 juin et sa lueur est le signal d’allumage des feux du Roussillon : Dans chaque village, un feu identique est embrasé, si bien qu’en peu de temps c’est une myriade de lumières qui brillent un peu partout dans la plaine. Cette fête est accompagnée du bouquet de la St Jean composé de quatre herbes spécifiques cueillies le matin du 23. La tradition veut que ce soit une feuille de noyer, une de millepertuis, une d’immortelle et une d’orpin. Ce bouquet, doté d’un ruban « sang et or » est parfois accroché aux portes des maisons pour y attirer la chance et le bonheur. On ne doit pas omettre de jeter dans le feu le bouquet de l’année précédente.
La tradition du feu de la St Jean s’était un peu perdue. Dans les années 50, la population a voulu renouer avec cette tradition. Puisqu’on ne pouvait faire de feu en plein centre-ville, le feu fut fait à Notre Dame de la Salut à Pia. Mais bientôt il y eut trop de monde, alors on multiplia les feux un peu partout, et on prit l’habitude de les faire aux sommets des collines, puis au sommet du Canigou.
Quelle belle tradition ! Ne la perdons pas et retrouvons-nous cette année encore auprès du feu pour fêter le plaisir des rencontres.

Page 2 

Données personnelles à partir du 25 mai 2018
Parmi les nouvelles mesures devant permettre de mieux protéger les données personnelles des internautes européens, voici une sélection de ce que prévoit le RGPD :
– consentement des mineurs sans l’autorisation des parents fixé à 16 ans (le texte laissant néanmoins aux Etats membres la possibilité d’abaisser ce seuil à 13 ans) ;
– information des internautes en cas de piratage de leurs données sauf dans certaines situations (par exemple si les données étaient protégées par un système de cryptographie) ;
– possibilité de lancer une action de groupe par le biais d’une association ou d’un organisme actif dans le domaine de la protection des données dès lors que les internautes considèrent que leurs données ont été utilisées en contradiction avec la loi en vigueur, avec à la clé des sanctions renforcées contre les entreprises fautives ;
– portabilité des données permettant aux internautes de récupérer des données communiquées à une plateforme et de les transmettre à une autre (changement de boite aux lettres électronique par exemple) ;
Le RGPD renforce également certains droits :
– mise à disposition pour les internautes d’une information claire, simple et facilement accessible sur la collecte et l’utilisation de leurs données par les entreprises du web (en évitant en particulier de proposer des cases pré-cochées) et cela même si ces entreprises sont basées en dehors de l’Union Européenne ;
– interdiction sauf exceptions de l’utilisation de certaines données sensibles (origine ethnique, opinions politiques, convictions religieuses, données de santé, orientation sexuelle….) ;
– meilleure protection contre le profilage et les décisions automatisées (par exemple en cas de recrutement en ligne sans aucune intervention humaine) ;
– droit à l’oubli numérique permettant notamment le déréférencement (suppression de certains résultats figurant sur la liste de ceux affichés par les moteurs de recherche).

Contrôle technique : ce qui change à partir du 20 mai 2018
Carrosserie, direction, freinage, éclairage, suspensions, rétroviseurs, ceintures, plaques d’immatriculation… A partir du 20 mai 2018, les règles du contrôle technique vont évoluer avec l’entrée en vigueur d’un arrêté du 02 mars 2017. Cet arrêté transpose, pour les véhicules dont le poids n’excède pas 3,5 tonnes, la directive 2014/45/UE du Parlement Européen et du Conseil du 03 avril 2014 relative

Page 3

au contrôle technique périodique des véhicules à moteur et de leurs remorques.
Parmi les mesures à retenir, cet arrêté prévoit notamment :
– d’augmenter le nombre de points de contrôle à vérifier passant de 123 points à 133 ;
– d’introduire un 3ème niveau de défaillance, le niveau critique (exemple : feux stop défectueux), en plus des deux niveaux actuels (mineur et majeur) ce qui impliquera une augmentation du nombre de défaillances potentielles (environ 600 contre près de 460 aujourd’hui) ;
– de réduire la validité du contrôle technique au jour du contrôle encas de constat d’une défaillance critique.

Attention au moustique tigre !
Alors que le moustique tigre aedes albopictus est désormais présent dans 42 départements de métropole, le ministère des Solidarités et de la Santé rappelle un certain nombre de gestes simples pour éviter la prolifération de ce petit moustique de couleur blanche et noire qui est un vecteur de certaines maladies (chikungunya, dengue, zika).
Parmi les gestes à connaître, il est recommandé en particulier :
– d’éliminer les endroits où l’eau peut stagner ;
– de changer l’eau des plantes et des fleurs une fois par semaine et si possible supprimer les soucoupes des pots de fleurs ;
– de vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainage ;
– de couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un tissu ;
– de traiter l’eau des piscines (eau de javel ou galet de chlore…).

Inscription transports scolaires
Pour la prochaine rentrée scolaire, la région organise les transports scolaires sur son nouveau réseau train/autocar.
Vos enfants empruntent ce service public de transport, il vous appartient de les inscrire. L’inscription en ligne est favorisée, toutefois des formulaires papiers sont disponibles au besoin soit en téléchargement sur le site www.laregion.fr/transport-scolaire
soit en les demandant par courrier à l’adresse suivante :
Service régional des transports des Pyrénées Orientales
30 rue Pierre Bretonneau 66005 Perpignan

Page 4

Les dates à retenir :
08 juin 2018 : Messe en l’église de Clara à 17 h 00
23 juin 2018 : Fête de la Saint Jean

Fête de la Saint Jean :
Cette année notre « Flama »  arrivera directement du Canigou !
En effet, Vincent et Steeven partiront le 22 juin 2018 pour la régénération de la flamme au pic du Canigou. Ils la descendront le samedi 23 juin 2018 en passant par le Roc Mosquit, Llassères, Col de Joual, Clara, Col de Villerach et Villerach.
Nous invitons les habitants jeunes et moins jeunes à les rejoindre à partir de 21 h 00 au Col de Joual et tout au long de ce parcours pour amener la flamme dans nos deux villages.
Après les traditionnels sauts au-dessus du brasier, de la saucisse grillée, de l’aïoli, des boissons vous seront offerts par la municipalité. Pour ceux qui attendront la flamme, rendez-vous à la salle des fêtes de Clara et à celle de Villerach à compter de 21 h 00 !

Pratique et cours de Yoga :
Françoise Massot vient d’emménager à Clara.
Professeur de yoga, elle fait chaque matin sa pratique personnelle à 7 h : méditation, exercices de respiration pranayama) puis postures de hatha-yoga classique (asanas). Vous pouvez vous joindre à elle gratuitement pour partager ce moment en téléphonant au 06 08 05 71 31.
Début de l’activité 1er juillet 2018.

Possibilité de cours de yoga dans la journée, horaires à convenir. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, quels que soient votre âge et condition physique, le cours peut s’adapter à vos besoins.

Conseil achat poissons
Le WWF a mis en ligne un consoguide voué à aider les consommateurs de poisson à diversifier leurs assiettes. L’objectif est de montrer qu’il est envisageable de se détourner des poissons de grande consommation et dont les stocks sont surexploités pour s’orienter vers des poissons dont la pêche ne représente pas de risques.
https://www.wwf.fr/projets/consoguide-poisson-ou-comment-consommer-du-poisson-differemment.