L’église de Clara

Clara_Eglise

L’église St Martin de Clara est une reconstruction du XVIIème siècle de facture traditionnelle. En 1904, le Conseil Municipal décida d’acheter une horloge publique afin d’en terminer avec les disputes et contestations dues aux heures d’arrosage (l’eau était et est encore rare à Clara, un projet fontinal fut d’ailleurs voté en 1908 pour récupérer l’eau des sources au lieu dit « Lou Bernadal ». L’horloge permettait aussi aux enfants d’être à l’heure à l’école. Cependant le clocher, vieux campanile placé sur l’aile droite de l’édifice ne pouvait supporter l’ajout d’une horloge, on décida donc, moyennant le sacrifice de l’ancien clocher d’en édifier un autre. Le clocher fut construit près de l’entrée de l’église par les villageois qui furent mis à contribution suite à un désaccord avec les autorités ecclésiastiques. Il est d’une élégante simplicité, aux chaînes d’angles en brique et à deux étages marqués par des retraites.

A l’intérieur de l’église, le retable présente ses statues baroques. Saint Martin est à l’honneur puisqu’il est le patron de l’église. Il est coiffé de la mitre et muni de la crosse. Il est entouré par Saint Paul, Saint Michel, Saint Etienne, Saint Gaudérique patron local de la paysannerie et Saint Antoine de Padoue. Dans la chapelle nord, peints sur la muraille, la Vierge et St Jean l’évangéliste.

A voir entre l’abri bus et l’entrée de l’église une plaque représentant le manteau de Saint Martin qu’il partagea avec un pauvre. Cette plaque est un don d’un particulier.

En 1911, une épidémie de choléra endeuilla profondément le village, qui fut la commune la plus éprouvée du département, en proportion de la population. Par mesure d’hygiène, le cimetière qui se trouvait sur la place actuelle fut transféré à l’entrée du village et le ravin dit « Correc de la Font » qui traversait le village et dégageait des miasmes délétères fut recouvert par un aqueduc.